Le concours pompier professionnel : La description complète des épreuves

Si vous voulez devenir pompier professionnel, voici la description complète du concours pompier professionnel 2013. La première étape est l’épreuve de pré-admissibilité qui se passe à l’écrit et qui conditionne, en cas de succès, la possibilité de passer les épreuves sportive.

Concours pompier professionnel : la pré-admissibilité (l’écrit)

La première étape de ce concours pompier professionnel est l’écrit, si vous réussissez cette épreuve vous pourrez alors passer à l’étape suivante : le sport. Un échec à cette première épreuve serait alors synonyme de recalage au concours, il vous serait alors impossible de continuer et l’aventure s’arrêterait là pour vous.

Il est important de bien vous préparer, il serait dommage d’échouer ici. Voici le détail de cette épreuve.


En fait, il existe deux type d’épreuves écrites selon que vous êtes déjà pompier ou non. Si vous êtes, depuis au moins 3 ans,  pompier volontaire, jeune sapeur pompier, pompier militaire (BSPP et BMPM) ou UIISC (Unité d’Instruction et d’Intervention de la Sécurité Civile) avec formation initiale validée vous pourrez passer le concours titre 2 (concours interne).

Sinon si vous êtes pompier depuis moins de 3 ans ou pas du tout pompier vous devrez passer le concours titre 1 (concours externe) à condition d’être titulaire du brevet des collèges ou d’un diplôme de niveau équivalent.

La dictée :  Pour passer le concours pompier professionnel, vous aurez cette épreuve qui est commune aux titre 1 et titre 2. Vous passerez une dictée d’une durée d’une demi-heure et de niveau V (cap, bep, brevet des collèges)

Voici un site où vous trouverez quelques dictées de ce niveau pour vous entraîner : dictées niveau brevet

Les mathématiques : Seulement pour ceux qui passent le titre 1, voici les domaines couverts par cette épreuve :

  • les quatre opération : nombres entiers, nombres décimaux, fractions, mesures de longueur, surface, capacités, poids, densité, règle de trois, partages proportionnels.
  • lignes droites, perpendiculaires, polygones, cercles, secteurs, segments, arcs
  • volumes courants : parallélépipèdes, prismes, cylindres, cônes, sphères.
  • nombres complexes : le temps, les unités de temps, conversion, vitesse moyenne.

Attention : calculatrices programmables interdites, emportez juste une calculatrice simple avec vous sinon vous n’aurez pas le droit de l’utiliser. Vous aurez une heure en tout pour résoudre deux problèmes.

Une note inférieure à 10/20 est éliminatoire.

Le QROC : Cette épreuve est réservée uniquement à ceux qui préparent le concours titre 2. Il s’agit d’une série de Questions à Réponses Ouvertes et Courtes. Vous aurez une demi-heure pour répondre. Une note inférieure à 12/20 est éliminatoire.

Voici les domaines couverts par ces questions :

  • Protection des personnes et des biens, interventions divers (DIV)
  • Lutte contre les incendies (INC)
  • Techniques opérationnelles (TOP)
  • Secours à personnes (SAP)
  • Culture administrative (CAD)

 Concours pompier professionnel : le sport

Vous devrez participer aux 6 épreuves sportives suivantes, dans l’ordre annoncé ici :

  • Natation, coef 1 : 50 mètres nage libre départ plongé. Performance minimale pour ne pas être éliminé : 50s pour les hommes, 60s pour les femmes.
  • Luc Léger, coef 2 : Cette épreuve est une épreuve d’endurance cardio-respiratoire (voir la description du Luc Léger sur wikipédia) Performance minimale pour ne pas être éliminé : 8.3 paliers pour les hommes, 7 paliers pour les femmes.
  • Souplesse, coef 1 : Il y a un exemple de cette épreuve dans la vidéo de présentation du concours Pompiers Pro. Vous êtes assis jambes tendues et sanglées, vous devrez pousser un réglette du bout des doigts sur un plan gradué, le plus loin possible. Performance minimale pour ne pas être éliminé : 22cm pour les hommes, 26cm pour les femmes.
  • Gainage, coef 1 : Il faut maintenir le plus longtemps possible une position du corps tendu en appuis au sol sur les avant-bras et sur la face postérieure des orteils, pieds écartés d’environ 10cm. Performance minimale pour ne pas être éliminé : 2min.
  • Endurance musculaire des membres supérieurs, coef 1 : Saisir une barre fixe située entre 2.3 et 2.5m de hauteur, les mains à la largeur des épaules. Au signal de l’examinateur, vous faites une traction sans balancement jusqu’à ce que votre menton passe au-dessus du niveau de la barre, bras fléchis, coudes sous la barre. Le chronomètre démarre dès la position atteinte. Performance minimale pour ne pas être éliminé : 24s pour les hommes, 21s pour les femmes.
  • Endurance des membres inférieurs (Killy), coef 1 : Appelé aussi, la chaise de Killy, ce test consiste à tenir un certain temps en position assise contre un mur, voici quelques photos d’exemples. Performance minimale pour ne pas être éliminé : 2min.

Il est aussi utile de savoir qu’une moyenne globale inférieure à 12/20 sur l’ensemble des épreuves sportives est éliminatoire. Vous pouvez voir le barème complet des épreuves ici.

Concours pompier professionnel : l’oral

Ce concours pompier pro se termine par une dernière épreuve, l’épreuve d’admission qui consiste en un entretien avec un jury qui se déroulera sans préparation et qui débutera par un exposé du candidat de 5 minutes maximum. Vous présenterez les raisons pour lesquelles vous passez ce concours.

Il restera 10 minutes de discussion qui permettront au jury d’apprécier vos qualité de réflexion, vos connaissances générales et votre motivation.

Cette dernière épreuve est sur un coefficient 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *